Écrire un essai 9   Article mis à jour !


Si vous passez un examen ou bien le DELF B1 ou B2 ou encore le DALF C1, cet article peut vous intéresser.

Rédiger un essai fait souvent peur, car on ne sait pas comment organiser ses idées, ni quoi écrire. Heureusement, la méthodologie française pour écrire un essai suit des règles assez strictes qui vous donneront un cadre et vous rassureront.

écrire un essai

Que faut-il faire pour écrire un essai ?

Écrire un essai c’est avant tout répondre à une question et exprimer son opinion en argumentant et en donnant des exemples.

Il y a trois grandes parties dans un essai : L’introduction – Le développement – La conclusion

 

 

Avant la rédaction

  • Dans le cas où vous devez dégager la problématique d’un texte ou d’une image, choisissez une question qui ne vous mettra pas en difficulté. Il est souvent plus facile de répondre à une question fermée qu’à une question ouverte. Du moins, les plans seront différents.

Voici des problématiques et les plans correspondants.

Problématiques

Faut-il interdire la e-cigarette ?

Peut-on toujours choisir notre profession ?

 

Doit-on autoriser la télévision aux enfants de moins de trois ans ?

La cigarette est-elle dangereuse ?

 

Pourquoi n’y a-t-il pas plus d’écoles qui imposent l’uniforme ?

Comment éviter que les adolescents boivent trop d’alcool en soirée ?

Plans

OUI – NON

 

 

POUR – CONTRE

 

 

Thème 1 – Thème 2 (– Thème 3)

  • Une fois la problématique et le type de plan définis, vous devez chercher vos arguments et vos exemples.

  • Les exemples pourront être pris dans votre quotidien, vos expériences personnelles, votre culture générale, ….

  • Les exemples peuvent être illustratifs, c’est-à-dire placés après l’argument ou bien argumentatifs, c’est-à-dire placés avant ou se superposant à l’argument.

  • Si vous ne pouvez pas expliquer clairement votre argument, c’est qu’il n’est pas bon.

 

 

Idées essentielles

Arguments

Exemples

Première Partie

OUI

POUR

THÈME 1

1.

2.

(3.)

1.

2.

(3.)

Deuxième Partie

NON

CONTRE

THÈME 2

1.

2.

(3.)

1.

2.

(3.)

(Troisième Partie)

SOLUTIONS

THÈME 3

1.

2.

(3.)

1.

2.

(3.)

 

 

La rédaction

L’organisation de votre essai doit être très claire. Il s’agit de voir les différentes parties de l’essai avant même de le lire.

 

 

Introduction

Partie 1

Partie 2

Conclusion

 

 

  • Écrire l’introduction
    Celle-ci doit être simple et claire. Il s’agit des premières phrases lues par les lecteurs, vous devez donc bien poser les bases de votre développement sans laisser apparaître votre opinion. Elle est composée de trois parties.

        1. Amener le sujet
          = Une phrase présentant le thème dans son contexte.

        2. La problématique
          = La question que vous avez choisie lors de votre réflexion. Vous pouvez poser directement la question ou bien utiliser le discours indirect : Nous pouvons alors nous demander si/pourquoi/comment…

        1. Annoncer le plan
          = Indiquer le fil de votre pensée aux lecteurs afin qu’ils suivent votre développement. Il est préférable – car moins scolaire – d’annoncer le plan de manière indirecte, en posant des questions, en articulant une phrase de façon que le plan s’en dégage. Néanmoins, si cela vous semble trop compliqué, écrivez plusieurs phrases présentant votre plan avec des articulateurs logiques.

 

 

  • Écrire le développement
    Il doit y avoir un équilibre dans les parties de votre développement, c’est pourquoi vous devez prendre soin de trouver à peu près le même nombres d’arguments pour vos parties lors de votre réflexion. Votre développement doit être organisé. Pour cela l’utilisation de liens logiques est indispensable.

Pour rappel, voici des connecteurs utilisables selon ce que vous souhaitez exprimer.

Ce que je veux faire …

Comment je peux le faire …

Énoncer le premier argument

D’abord ; Tout d’abord ; En premier lieu ; Premièrement ; Pour commencer ; Commençons par

Ajouter un autre argument

Ensuite ; De plus ; En outre ; En second lieu ; Par ailleurs ; D’autre part ; Et ; Poursuivons par

Énoncer le dernier argument

Enfin ; Finalement ; Pour finir ; En dernier lieu

Donner un exemple

C’est-à-dire  ; Par exemple ; Tel que ; Notamment ; Ainsi ; Comme ; Pour illustrer

Expliquer/Préciser

Autrement dit ; En d’autres termes ; Quant à ; En effet ; Signifier ; Expliquer ; Préciser

Opposer

Mais ; Cependant ; En revanche ; Au contraire ; Alors que ; Tandis que ; Contrairement à ; Par contre ; Au lieu de ; S’opposer à ; Interdire

Concéder

Certes ; Pourtant ; Néanmoins ; Toutefois ; Or ; Il est vrai ; Mis à part ; Même si ; à moins que ; Bien que ; Malgré

Exprimer la cause

Car ; Parce que ; étant donné que ; D’autant que ; à cause de ; Grâce à ; En raison de ; Pour ; à la suite de ; Venir de ; Avoir pour cause ; Résulter de

Exprimer la conséquence

Donc ; Par conséquent ; en conséquence ; C’est pourquoi ; Ainsi ; De sorte que ; En sorte de ; En sorte que ; De façon que ; De manière que ; Si bien que ; Pour que ; Pour ; En vue de ; Avoir pour conséquence ; Entraîner ; Provoquer ; Engendrer ; Causer

Séparer/Mettre de côté

Ou ; Ou … ou ; Ou bien ; Soit … soit ; Soit que … soit que ; D’un côté … de l’autre ; D’une part … d’autre part ; Tantôt … tantôt ; Si ce n’est que ; Excepté ; Sauf ; Sans ; Hormis ; En dehors de

Comparer

Ainsi ; Pareillement ; Comme ; Tout comme ; De la même façon que ; Tel que ; Ainsi que ; Selon ; Comparer à ; Être comparable à ; Ressembler à ; Rappeler, Se rapprocher de ; Parallèlement à

Conclure

En conclusion ; Pour conclure ; En définitive ; En somme ; Donc

 

 

Vous pouvez donner votre opinion tout au long de l’essai, mais aussi dans la conclusion.

  • Écrire la conclusion
    Tout comme l’introduction, la conclusion est très importante car ce sont les dernières phrases lues par les lecteurs. Elle est composée de trois parties.

          1. Répondre à la problématique
            = faire une synthèse des points importants qui ont été dits sans les répéter.

          2. Donner votre opinion
            = Celle-ci peut être tranchée ou bien nuancée. Le lecteur sait que tout n’est pas tout noir ou tout blanc, il n’attend pas nécessairement une forte prise de position, mais des arguments et des exemples qui lui auront permis d’élargir sa réflexion sur le sujet.

          3. Élargir le sujet
            = une réflexion en entraîne souvent une autre, vous pouvez donc ouvrir le même sujet en le dirigeant vers une autre direction.

 

 

La relecture

  • Vérifier la cohérence de votre essai.

    ☞ Veillez à ce que les idées s’enchaînent de façon logique.

    ☞ Veillez à éliminer les répétions de mots, mais aussi et surtout d’idées.

    ☞ Veillez à ne pas vous contredire.

  • Éviter les clichés et les phrases toutes faites.

  • Éviter la neutralité. Vous pouvez être tolérants et indiquer votre tolérance. En revanche, vous ne pouvez pas être neutre et dire : « ça m’est égal» ; « Je n’ai pas d’opinion », …

Vous avez besoin d’aide ou de soutien pour préparer votre DELF ou votre DALF, contactez-moi pour suivre des cours de préparation au diplôme ou pour me poser une question !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 commentaires sur “Écrire un essai