Écrire un essai


Si vous passez un examen ou bien le DELF B1 ou B2 ou encore le DALF C1, cet article peut vous intéresser.

Rédiger un essai fait souvent peur, car on ne sait pas comment organiser ses idées, ni quoi écrire. Heureusement, la méthodologie française pour écrire un essai suit des règles assez strictes qui vous donneront un cadre et vous rassureront.

écrire un essai

Que faut-il faire pour écrire un essai ?

Écrire un essai c’est avant tout répondre à une question et exprimer son opinion en argumentant et en donnant des exemples.

Il y a trois grandes parties dans un essai : L’introduction – Le développement – La conclusion

Avant la rédaction

Dans le cas où vous devez dégager la problématique d’un texte ou d’une image, choisissez une question qui ne vous mettra pas en difficulté. Il est souvent plus facile de répondre à une question fermée qu’à une question ouverte. Du moins, les plans seront différents.

Voici des problématiques et les plans correspondants.

Problématiques

Faut-il interdire la e-cigarette ?

Peut-on toujours choisir notre profession ?

Doit-on autoriser la télévision aux enfants de moins de trois ans ?

La cigarette est-elle dangereuse ?

Pourquoi n’y a-t-il pas plus d’écoles qui imposent l’uniforme ?

Comment éviter que les adolescents boivent trop d’alcool en soirée ?

Plans

OUI – NON

POUR – CONTRE

Thème 1 – Thème 2 (– Thème 3)

 

Une fois la problématique et le type de plan définis, vous devez chercher vos arguments et vos exemples.

Les exemples pourront être pris dans votre quotidien, vos expériences personnelles, votre culture générale, ….

Les exemples peuvent être illustratifs, c’est-à-dire placés après l’argument ou bien argumentatifs, c’est-à-dire placés avant ou se superposant à l’argument.

Si vous ne pouvez pas expliquer clairement votre argument, c’est qu’il n’est pas bon.

 

 

 

Idées essentielles

Arguments

Exemples

Première Partie

OUI

POUR

THÈME 1

1.

2.

(3.)

1.

2.

(3.)

Deuxième Partie

NON

CONTRE

THÈME 2

1.

2.

(3.)

1.

2.

(3.)

(Troisième Partie)

SOLUTIONS

THÈME 3

1.

2.

(3.)

1.

2.

(3.)

 

 

 

La rédaction

L’organisation de votre essai doit être très claire. Il s’agit de voir les différentes parties de l’essai avant même de le lire.

 

 

Introduction

Partie 1

Partie 2

Conclusion

 

 

Écrire l’introduction
Celle-ci doit être simple et claire. Il s’agit des premières phrases lues par les lecteurs, vous devez donc bien poser les bases de votre développement sans laisser apparaître votre opinion. Elle est composée de trois parties.

Amener le sujet
= Une phrase présentant le thème dans son contexte.

La problématique
= La question que vous avez choisie lors de votre réflexion. Vous pouvez poser directement la question ou bien utiliser le discours indirect : Nous pouvons alors nous demander si/pourquoi/comment…

Annoncer le plan
= Indiquer le fil de votre pensée aux lecteurs afin qu’ils suivent votre développement. Il est préférable – car moins scolaire – d’annoncer le plan de manière indirecte, en posant des questions, en articulant une phrase de façon que le plan s’en dégage. Néanmoins, si cela vous semble trop compliqué, écrivez plusieurs phrases présentant votre plan avec des articulateurs logiques.

 

 

 

Écrire le développement
Il doit y avoir un équilibre dans les parties de votre développement, c’est pourquoi vous devez prendre soin de trouver à peu près le même nombres d’arguments pour vos parties lors de votre réflexion. Votre développement doit être organisé. Pour cela l’utilisation de liens logiques est indispensable.

Pour rappel, voici des connecteurs utilisables selon ce que vous souhaitez exprimer.

Ce que je veux faire …

Comment je peux le faire …

Énoncer le premier argument

D’abord ; Tout d’abord ; En premier lieu ; Premièrement ; Pour commencer ; Commençons par

Ajouter un autre argument

Ensuite ; De plus ; En outre ; En second lieu ; Par ailleurs ; D’autre part ; Et ; Poursuivons par

Énoncer le dernier argument

Enfin ; Finalement ; Pour finir ; En dernier lieu

Donner un exemple

C’est-à-dire  ; Par exemple ; Tel que ; Notamment ; Ainsi ; Comme ; Pour illustrer

Expliquer/Préciser

Autrement dit ; En d’autres termes ; Quant à ; En effet ; Signifier ; Expliquer ; Préciser

Opposer

Mais ; Cependant ; En revanche ; Au contraire ; Alors que ; Tandis que ; Contrairement à ; Par contre ; Au lieu de ; S’opposer à ; Interdire

Concéder

Certes ; Pourtant ; Néanmoins ; Toutefois ; Or ; Il est vrai ; Mis à part ; Même si ; à moins que ; Bien que ; Malgré

Exprimer la cause

Car ; Parce que ; étant donné que ; D’autant que ; à cause de ; Grâce à ; En raison de ; Pour ; à la suite de ; Venir de ; Avoir pour cause ; Résulter de

Exprimer la conséquence

Donc ; Par conséquent ; en conséquence ; C’est pourquoi ; Ainsi ; De sorte que ; En sorte de ; En sorte que ; De façon que ; De manière que ; Si bien que ; Pour que ; Pour ; En vue de ; Avoir pour conséquence ; Entraîner ; Provoquer ; Engendrer ; Causer

Séparer/Mettre de côté

Ou ; Ou … ou ; Ou bien ; Soit … soit ; Soit que … soit que ; D’un côté … de l’autre ; D’une part … d’autre part ; Tantôt … tantôt ; Si ce n’est que ; Excepté ; Sauf ; Sans ; Hormis ; En dehors de

Comparer

Ainsi ; Pareillement ; Comme ; Tout comme ; De la même façon que ; Tel que ; Ainsi que ; Selon ; Comparer à ; Être comparable à ; Ressembler à ; Rappeler, Se rapprocher de ; Parallèlement à

Conclure

En conclusion ; Pour conclure ; En définitive ; En somme ; Donc

 

 

Vous pouvez donner votre opinion tout au long de l’essai, mais aussi dans la conclusion.

Écrire la conclusion
Tout comme l’introduction, la conclusion est très importante car ce sont les dernières phrases lues par les lecteurs. Elle est composée de trois parties.

Répondre à la problématique
= faire une synthèse des points importants qui ont été dits sans les répéter.
Donner votre opinion
= Celle-ci peut être tranchée ou bien nuancée. Le lecteur sait que tout n’est pas tout noir ou tout blanc, il n’attend pas nécessairement une forte prise de position, mais des arguments et des exemples qui lui auront permis d’élargir sa réflexion sur le sujet.Élargir le sujet
= une réflexion en entraîne souvent une autre, vous pouvez donc ouvrir le même sujet en le dirigeant vers une autre direction.

 

 

La relecture

  • Vérifier la cohérence de votre essai.

    ☞ Veillez à ce que les idées s’enchaînent de façon logique.

    ☞ Veillez à éliminer les répétions de mots, mais aussi et surtout d’idées.

    ☞ Veillez à ne pas vous contredire.

  • Éviter les clichés et les phrases toutes faites.

  • Éviter la neutralité. Vous pouvez être tolérants et indiquer votre tolérance. En revanche, vous ne pouvez pas être neutre et dire : « ça m’est égal» ; « Je n’ai pas d’opinion », …

 

 

Vous avez besoin d’aide ou de soutien pour préparer votre DELF ou votre DALF, contactez-moi pour suivre des cours de préparation au diplôme ou pour me poser une question !

 

Télécharger le PDF


Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

46 commentaires sur “Écrire un essai

  • Jules

    Merci beaucoup Madame. Ce travail est une vraie pépite d’or! Je suis en seconde et j’ai eu un exercice type-bac sur l’essai. Malgré la fiche méthode donnée par le professeur, je ne m’y retrouvais pas jusqu’à ce que je trouve cette page web. J’ai suivis vos conseils à la lettre et je m’en suis sortis avec un 17/20 pour mon premier essai.
    Je ne vous remercierais jamais assez, mes sincères salutations.

  • ana

    Merci beaucou pur votre travail et chapeau! Ce sont les consignes les plus claires (et à la fois complètes) que j’aie pu trouver sur Internet (et il faut dire que j’ai surfé longtemps)! La seule chose qui manque, à mon avis, ce sont des exemples d’essai, avec des plans de types différents – pour qu’on puisse voir à quoi ça ressemble en pratique et comprendre complètement la rédaction d’un essai.

    🙂

    Ana

    • Sophie Auteur de l’article

      Bonjour Ana,
      Je vous remercie pour votre commentaire et vous avez raison, il faut que j’écrive des articles présentant des exemples d’essais. J’espère avoir le temps de le faire cette année.
      Bien à vous,
      Sophie

  • OMAR

    Bonjour, je vous remercie pour cette explication.
    J’ai rédigé un exemple de production écrit; est ce quelqu’un peut corrigé avec mois ? et merci d’avance
    l’exemple :
    Omar
    Représentant de l’immeuble ‘Martin’
    3, rue de cardier
    76000 Rouen
    A l’attention de M. le Mairie de Rouen

    Objet : L’ouverture de certaines rues pour la circulation des autobus.

    Monsieur le Mairie,

    Au nom des habitants de meuble « NOM », je vous écris au sujet de votre décision d’ouvrir certaines rues pour la circulation des autobus dans des zones piétonne.
    Je n’ignore pas l’importance qui représente les autobus pour la facilité de mobilité dans notre ville. Il est devenu le moyen le plus performant pour gérer un grand nombre des habitants et aussi des visiteurs sur la ville. La volonté de la mairie d’ouvrir la zone piétonne pour la circulation des autobus est de ce point de vue une excellente nouvelle.
    Toutefois, je me permets de vous alerter sur les conséquences de cette décision, la première conséquence c’est totalement écologique qu’entraînerait l’ouverture de la zone pour un moyen de transport commun. Tous d’abord il n’est pas certaines que les retombées économiques et l’avantage de faciliter la mobilité sur ces zones puissent compenser le rôle de ces places pour la qualité de vie et la pureté de l’air. Surtout leur fonction la protection contre le bruit et la chaleur prouve assez qu’ils sont indispensables pour la qualité de vie en générale.
    En conséquence, je souhaiterais insister comme étant le responsable de notre meuble sur la nécessité de trouver une solution qui tous les intérêts pour notre ville et la facilité de mobilité, se montrerait plus respectueuse sur l’environnement et la qualité de vie pour les habitants de ces zones. Nous pourrions notamment créer des gares d’autobus sur l’entourage des zones piétonnent. Cette mesure peu couteuse permettrait de faciliter la rentrée et la sortie sur ces zones dans des meilleurs conditions.
    En vous remerciant de votre attention, je vous prie d’agréer, Monsieur le Mairie, mes meilleures salutations.

    Omar

    • Sophie Auteur de l’article

      Bonjour Omar,

      Ne connaissant pas la consigne, je ne pourrai pas vous dire exactement si votre votre production correspond à la demande. En tout cas, les règles de la lettre sont bien respectées, mais les arguments sont parfois un peu fragiles et manquent de clarté. Il ne faut pas oublier que la personne qui vous lit ne sait pas ce que vous pensez, vous devez donc être précis et donner des exemples pour illustrer vos propos.

      Voici quelques corrections et pistes d’amélioration rapides :

      Représentant de l’immeuble ‘Martin’ (il faut mettre un nom et un prénom)
      3, rue de cardier
      76000 Rouen
      A l’attention de M. le Mairie de Rouen (à droite)

      Rouen, le 8 février 2021 (à droite)

      Objet : L’ouverture de certaines rues pour la circulation des autobus.

      Monsieur le Mairie,

      Au nom des habitants de l’immeuble « NOM », je vous écris au sujet de votre décision d’ouvrir certaines rues pour la circulation des autobus dans des zones piétonne.

      Je n’ignore pas l’importance qui que représentent les autobus pour la facilité de mobilité dans notre ville. Il est devenu le moyen le plus performant pour gérer un grand nombre d’habitants et aussi les visiteurs de la ville. La volonté de la mairie d’ouvrir la zone piétonne pour la circulation des autobus est de ce point de vue une excellente nouvelle.

      Toutefois, je me permets de vous alerter sur les conséquences de cette décision, la première conséquence c’est totalement écologique qu’entraînerait l’ouverture de la zone pour un moyen de transport commun (que voulez-vous dire ici ? Je ne comprends pas bien votre argument puisque l’écologie semblerait plus à sa place dans votre première partie). Tout d’abord, il n’est pas certaines que les retombées économiques attendues et l’avantage de faciliter la mobilité sur ces zones puissent compenser le rôle de ces places libres de tout véhicule pour la qualité de vie et la pureté de l’air. Surtout leur fonction la protection contre le bruit et la chaleur prouve assez qu’ils sont indispensables pour la qualité de vie en générale. (J’imagine que vous parlez des arbres, mais cela n’est pas assez clair. Vous devriez développer davantage cet argument)

      En conséquence, étant le responsable de notre immeuble, je souhaiterais insister comme étant le responsable de notre meuble sur la nécessité de trouver une solution qui satisferait tous les intérêts pour de notre ville et la facilité de mobilité et qui se montrerait plus respectueuse sur de l’environnement et la qualité de vie pour les habitants de ces zones. Nous pourrions notamment créer des gares d’autobus sur l’entourage aux alentours des zones piétonnesnt. Cette mesure peu couteuse permettrait de faciliter la rentrée et la sortie sur ces zones dans des meilleures conditions.

      En vous remerciant de votre attention, je vous prie d’agréer, Monsieur le Mairie, mes meilleures salutations.

  • Tout Simplement Moi

    Merci pour cette explication comprise en 5 min (me permettant de comprendre un cours de français d’1 heure d’on je suis ressorti sans aucune compréhension). Par ailleurs, avez vous quelques sujets d’essai pour préparer mon bac blanc ?

  • Sandra

    Merci beaucoup, c’est très clair. Juste une question concernant l’opinion personnelle… on a vu qu’il était inadmissible de l’exprimer…Alors vous savez comment ça se passe pour les DALF C1? Merci

    • Sophie Auteur de l’article

      Bonjour Sandra,

      Je vous remercie pour votre question. Il faut bien distinguer la synthèse de l’essai. En effet, votre professeur.e a dû vous dire qu’il était totalement impossible d’exprimer votre opinion dans la synthèse et cela est tout à fait juste car la synthèse doit être totalement neutre. En revanche, ce n’est pas le cas de l’essai dans lequel vous avez l’obligation d’exprimer votre opinion et de donner des arguments dans le but de convaincre vos interlocuteurs.

      J’espère que cela est plus clair pour vous, si ce n’est pas le cas n’hésitez pas à me poser vos questions.

      A bientôt !

      Sophie

  • nadjib

    Article très intéressant , cependant j’aurais une question , quand il s’agit « d’opposer » puis de « concéder » dans la partie « développement » , est-ce qu’on concède en faveur du premier argument ( en faveur du « pour » par exemple ) ou en faveur de l’argument d’opposition ? Merci beaucoup pour votre aide .

    • Sophie Garcia Auteur de l’article

      Bonjour Nadjib,
      Je suis pas sûre de bien comprendre votre question. Néanmoins, lorsque dans le développement vous décidez de ne pas prendre totalement position pour un sujet, vous proposerez des arguments en faveur du sujet, mais également des arguments qui s’opposent à ce sujet. Les arguments pour et contre seront de préférence totalement différents.
      J’espère avoir répondu à votre question.
      Bien cordialement,
      Sophie

  • geoffrey

    Tu fais du très bon travail, j’allais réaliser un PDF similaire mais je suis tombé sur le tien 😉
    Tu enseignes à Nice ?
    Salutations d’un prof de FLE au Pérou