Fête du Travail : Pourquoi le premier mai ? Pourquoi le muguet ?


Fête du Travail - premier mai - muguet

Dessin de Pierre Dantoine sur les manifestations du Languedoc en 1907

 

 

Fête du Travail … mmm… Ce sont les Français qui ont dû l’inventer !”

Oui les Français aiment tellement manifester et faire la grève qu’on pourrait croire qu’ils sont à l’origine de la Fête du Travail … et bien pas tout à fait !

En 1793, Fabre d’Églantine proposa bien une fête du travail en France qui fut célébrée pendant quelques années au 1er pluviôse selon le calendrier républicain (20 janvier actuel), mais cela ne dura pas.

La Fête du Travail est en fait née en Australie le 21 avril 1856 lorsque les travailleurs se mirent en grève une journée pour réclamer la journée de 8 heures de travail. Fort de son succès, cette journée, elle, perdura.

Par la suite, en 1884, les syndicats américains décidèrent eux aussi de demander la réduction du temps de travail afin d’obtenir une journée de 8 heures. Leur action débuta le 1er mai car il s’agissait du jour où les entreprises commençaient leur année comptable et où prenaient fin les contrats obligeant les ouvriers à retrouver du travail.

La grève du 1er mai 1886 fut largement suivie par les ouvriers dans tout le pays. À tel point que les manifestations se poursuivirent au-delà du 1er mai.

Mais le 3 mai à Chicago, trois grévistes meurent et le lendemain sept policiers seront tués lors d’une marche de protestation.

Cinq syndicalistes anarchistes seront alors condamnés à mort et exécutés l’année suivante pour finalement être reconnus innocents, victimes d’un complot politico-policier.

La Fête du Travail en France

Le 20 juin 1889, le Congrès International socialiste de Paris réuni pour le centenaire de la Révolution Française fait du 1er mai la journée internationale des travailleurs en mémoire des manifestations de Chicago. Cette journée a pour objectif de lutter pour l’obtention d’une journée de travail de 8 heures.

Le 1er mai 1890, les travailleurs défilent donc avec un triangle rouge à la boutonnière symbolisant leurs revendications : 8 heures de travail, 8 heures de sommeil et 8 heures de loisirs/pour la famille.

Le triangle rouge est remplacé par une l’églantine rouge dès 1891, puis par un brin de muguet, avec un ruban rouge, en 1907. Le rouge étant la couleur politique associée à la Gauche.

En 1919, la journée de huit heures est mise en place et le 1er mai reste une journée chômée, c’est-à-dire une journée non travaillée et non payée.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, en 1941, sous le Régime de Vichy le 1er mai devient officiellement la Fête du Travail : un jour chômé et toujours pas payé.

Ce n’est qu’en 1947, sous le régime de la Libération que le 1er mai devient un jour férié, c’est-à-dire un jour non travaillé et payé.

La Fête du Travail était et reste donc une fête internationale.

Aujourd’hui, la Fête du Travail est très importante en France. Les autres jours fériés de l’année peuvent ou non être travaillés (et dans ce cas payés double), mais pas le 1er mai.

Vous ne trouverez ni bus ni tramway pour circuler, pas la peine d’essayer de faire du shopping tout est fermé. Trois options s’offrent à vous : défiler à la traditionnelle manifestation du 1er mai ou bien profiter de votre jour de congé avec vos amis, votre famille ou bien faire les deux.

Cela commence un peu à changer…

Pourquoi du Muguet le 1er mai ?

Offrir du muguet le premier mai est en fait un geste presque naturel puisque le printemps revenu, toutes les fleurs éclosent.

Déjà chez les Romains, mai représentait le mois des Fleurs et ils célébraient une fête en l’honneur de la déesse Flora.

Mais pourquoi avoir choisi et officialisé le muguet en France ?

Muguet que l'on offre en France pour la Fête du TravailLes Celtes célébraient le retour de l’été le 1er mai et considéraient le muguet, présent à cette époque de l’année, comme une fleur porte-bonheur.

À la Renaissance, le 1er mai représentait la fête de l’amour durant laquelle on fabriquait une couronne de fleurs pour l’offrir à l’être aimé. Le muguet, fleurissant au mois de mai, ornait bien souvent ces couronnes.

À cette même époque, le roi Charles IX reçoit, un premier mai, un brin de muguet en guise de porte-bonheur, il décide alors d’offrir du muguet tous les premiers de mai aux dames de la cour.

La tradition d’offrir du muguet le 1er mai perdure jusqu’à nos jours et tout le monde peut vendre du muguet dans la rue, il n’y a pas de formalités ni de taxes ce jour-là.

Pour les plus superstitieux, seul un brin de muguet à 13 clochettes porterait bonheur.

Et pour ceux qui sont mariés, les noces de muguet célèbrent les 13 ans de mariage.

 

Bonus

 

 

  • Une vidéo plus simple et sous-titrée en anglais pour ce qui ne sont pas sûrs d’avoir tout compris.

 

  • Un document audio sur GABFLE pour le niveau A1 : ici.

 

 

Agir en Français – Enseigner et Apprendre le français langue étrangère

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *