Que s’est-il passé le 8 mai 1945 pour que ce jour soit férié ? Y a-t-il eu un seul 8 mai 1945 pour la France ?


Le 8 mai 1945 représente la fin de la Seconde Guerre Mondiale en Europe. Voilà tout simplement pourquoi ce jour est férié en France.

8 mai jour férié en France

Mais que s’est-il exactement passé le 8 mai 1945 en Europe ?

En réalité, pour le savoir, il faut effectuer un léger retour en arrière. En effet, tout commence le 7 mai 1945 lorsque que le chef d’État Major de l’armée allemande se rend à Reims au quartier général des armées alliées pour signer l’acte de reddition, c’est-à-dire l’acte qui atteste que l’armée allemande dépose les armes et se rend. Ainsi, toutes les armées allemandes en Europe ont jusqu’au 8 mai à 23h01 pour se rendre. Quinze minutes plus tard, à Berlin, sera signée la capitulation en présence des représentants de l’URSS, de la Grande Bretagne, de la France, des États-Unis et du Haut commandement allemand.

En 1953, le 8 mai devient officiellement un jour férié de commémoration.

Pourtant ce ne sera pas toujours le cas.

Que s’est-il passé pour le 8 mai par la suite ?

Et bien pas grand chose ! puisque Charles de Gaulle, devenu président de la République en 1959, déplacera la commémoration du 8 mai au deuxième dimanche du mois.

Néanmoins, il rétablira exceptionnellement le caractère férié du 8 mai en 1965 pour commémorer les vingt ans de la victoire des Alliés. Et en 1968, le 8 mai redeviendra le jour de la commémoration de l’armistice, mais il ne sera pas férié.

Par la suite, le Président de la République, Valéry Giscard d’Estaing, arrivé au pouvoir un an avant, décide en 1975 de totalement supprimer le 8 mai pour marquer la naissance du couple franco-allemand dans le cadre de la construction européenne.

Cependant, cette décision qui avait fortement déplu aux anciens combattants de la Seconde Guerre Mondiale, ne sera pas perpétuée après l’élection de François Mitterrand en 1981. Année lors de laquelle le 8 mai retrouvera enfin son caractère férié.

8 mai jour férié en France

Depuis cette date, le 8 mai est de nouveau officiellement le jour férié de commémoration de la victoire des armées alliées en 1945.

S’est-il passé autre chose pour la France le 8 mai 1945 ?

Malheureusement oui ! Le 8 mai 1945 marque également une étape fondatrice de l’indépendance algérienne, l’Algérie étant alors une colonie française.

En effet, les tensions sont vives, notamment avec la forte volonté de renversement de l’ordre colonial de la part des mouvements nationalistes algériens et l’appel à la constitution de milices et à la répression de la part des colons.

Ainsi dans ce contexte, alors que l’on se prépare à célébrer la victoire des alliés, les mouvements nationalistes algériens souhaitent faire entendre leurs revendications par des manifestations pacifiques autorisées. Pourtant les événements vont dégénérer lorsque, à Sétif, les policiers cherchent à se saisir avec violence d’un drapeau algérien brandi par un manifestant, action préalablement interdite par les autorités. Les esprits s’échauffent autant du côté algérien qu’européen et la manifestation tourne à l’émeute. Le mouvement s’étend aux villages voisins et le bilan humain sera lourd, même si le nombre de morts reste indéterminé.

Pour en savoir davantage sur les événements du 8 mai 1945 en Algérie, regardez cette vidéo :

 

Quiz sur les fêtes et commémorations françaises

Crédits images : Eric Clément-Demange

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *