Passé composé – Les règles de conjugaison – Niveau B1

Le passé composé comme son nom l’indique est un temps composé de deux parties : un auxiliaire et le participe passé du verbe de l’action.

 

Pour former les temps composés en français, on a recours à deux auxiliaires : le verbe être et le verbe avoir conjugués au temps simple correspondant au temps composé.

Ainsi dans le cas du passé composé, l’auxiliaire sera conjugué au présent de l’indicatif.

 

Par exemple,

Aujourd’hui, je travaille, mais heureusement ce soir je fais la fête et je me couche tard !

Hier, j’ai travaillé, mais heureusement le soir j’ai fait la fête et je me suis couché tard.

 

 

I. Le choix de l’auxiliaire

Il faut bien comprendre que le mot « auxiliaire » signifie « qui apporte une aide, un soutien« . Donc, pour la conjugaison des temps composés, les verbes être et avoir perdent leur sens premier et ne signifient rien. Ils sont simplement là pour aider à construire la conjugaison du verbe.

 

Comment savoir si le verbe que l’on veut utiliser a pour auxiliaire être ou avoir ?

 

Tout d’abord, on se rassure car la majorité des verbes utilisent l’auxiliaire avoir.

 

Ensuite, tous les verbes pronominaux (se lever, se dépêcher, s’habiller, s’absenter …) et seulement 9 verbes (aller, arriver, entrer, mourir, naître, partir, rester, tomber, venir et ses dérivés comme revenir, devenir) utilisent toujours l’auxiliaire être.

 

 

Alors « être » ou « avoir » ? Testez-vous !

 

 

Enfin, il existe 6 verbes, qui selon la structure de la phrase, utilisent l’auxiliaire être ou l’auxiliaire avoir : (re)descendre, (re)monter, passer et ses dérivés repasser, dépasser, rentrer, retourner et (res)sortir.

 

Observez les phrases suivantes

Pendant les vacances de février, je fais du ski.

« Aujourd’hui, je descends la piste noire ! »

Arrivé en haut de la piste.

« C’est parti, je descends par la piste noire en prenant mon temps. »

De retour à la maison.

Je monte par l’escalier car l’ascenseur est en panne.

Je monte l’escalier très lentement car je suis fatigué de ma semaine au ski.

Dans l’appartement.

« J’ai oublié une valise. »  Je retourne à la voiture pour aller la chercher.

« Mince ! Où sont mes clés ? »  Je retourne l’appartement pour les trouver.

 

Quelle différence pouvez-vous observer entre ces phrases ?

Apprendre le français en France - Learn french in Franceapprendre le français en France : le passé composé

 

 

 

 

 

 

 

 

En effet, dans ces phrases, on peut remarquer que la syntaxe est différente car les verbes sont suivis pour trois phrases d’un complément d’objet direct : je descends la piste noire, je monte l’escalier, je retourne l’appartement.

Complément d’objet direct parce que l’on peut poser la question « quoi », qu’est-ce que », « que » : Tu descends quoi ? Qu’est-ce que tu montes très lentement ? Que retournes-tu ?

 

Vous pouvez vous rendre compte que l’objet direct n’est pas forcément une chose dans la réalité. Dans nos trois phrases, il s’agit de lieux : piste de ski, escalier et appartement.

N’oubliez pas qu’il y a le monde réel et le monde grammatical. Pour cette règle de grammaire, c’est le monde grammatical qui est important.

Rappelez-vous bien qu’un lieu dans la réalité, n’est pas toujours un complément de lieu pour la grammaire.

 

Pour les trois autres phrases, il s’agit de compléments de phrases : je descends par la piste noire en prenant mon temps, je monte par l’escalier, je retourne à la voiture.  On pourra ainsi poser les questions : Tu descends par où et comment ? Par où est-ce que tu montes ? retournes-tu ?

 

Voici alors la règle pour le passé composé.

Ces 6 verbes, et seulement ces 6 verbes, utilisent l’auxiliaire avoir quand ils sont suivis d’un complément d’objet direct et l’auxiliaire être dans tous les autres cas (suivis d’un complément circonstanciel, d’un complément d’objet indirect ou encore d’aucun complément).

 

Avez-vous bien compris ?

Pour les accents, essayez : é = Alt +130 ; à = Alt +130 ; è = Alt +138 ; ê = Alt +136

 

 

Agir en Français - Sophie Garcia - Passé composé

 

 

 

Quelques trucs pour vous aider à mémoriser les verbes qui utilisent seulement l’auxiliaire « être » et ceux qui utilisent l’auxiliaire « être » ou l’auxiliaire « avoir » au passé composé.

 

9 verbes avec l’auxiliaire « être »

Avec un petit texte : tous les verbes à l’infinitif

La vie c’est simple. Il suffit de naître, de partir de l’hôpital, d’arriver à la maison, d’entrer dans sa chambre et de rester dans les bras de sa mère. Ensuite, bien sûr, il faudra aller à l’école puis au travail et revenir. Ce ne sera pas toujours facile et il ne faudra pas tomber en chemin. Enfin, il faudra mourir.

Avec un nom reprenant les initiales des verbes

M. Paravent (= Mourir – Partir – Arriver – Rester – Aller – Venir – Entrer – Naitre – Tomber)

 

6 verbes avec l’auxiliaire « être » ou « avoir »

Avec un petit texte : tous les verbes à l’infinitif

L’itinéraire – D’abord, tu dois descendre et passer devant la boulangerie. Ensuite, c’est bizarre, mais tu dois rentrer dans un parking et sortir par la deuxième porte à droite. Attention ne te trompe pas sinon tu devras retourner à l’entrée du parking. Enfin, tu dois monter les 30 marches et c’est chez moi.

Avec une phrase reprenant les initiales des verbes

Dis-moi pourquoi son rat rentre  ? (= Descendre – Monter – Passer – Sortir – Retourner – Rentrer)

 

Et pour les plus visuels, une image par ici ou bien celle-ci

Passé composé - FLE - Learning french online

 

Et vous quelle est votre technique pour mémoriser ces verbes ? N’hésitez pas à la partager en laissant un commentaire.

 

 

II. La forme du participe passé

 

1. Tous les verbes qui se terminent en -er font leur participe passé en , sans exception !

Aller → allé

Manger → mangé

Parler → parlé

2. La plupart des verbes en -ir font leur participe passé en -i, mais il y a des exceptions.

Finir → fini

Grossir → grossi

Rajeunir → rajeuni

Choisir → choisi

Partir → parti

Sortir → sorti

MAIS

Courir → couru

Venir → venu

Offrir → offert

Ouvrir → ouvert

Mourir → mort

Obtenir → obtenu

3. Pour tous les autres verbes, reportez-vous à ce tableau ou bien faites une recherche sur le site Bescherelle.

 

 

Testez-vous !

 

 

III. L’accord des participes passés

 

1. Accord avec le sujet

Le participe passé s’accorde avec le sujet avec l’auxiliaire être

Elle est allée au cinéma.

Elles sont parties à Paris.

Ils sont venus nous voir.

Avec les verbes essentiellement pronominaux 

Elle s’est absentée trois jours.

Avec certains verbes occasionnellement pronominaux sans complément d’objet direct

Nous nous sommes lavés.

 

 

2. Pas d’accord avec le sujet

Le participe passé ne s’accorde pas avec le sujet avec l’auxiliaire avoir

→ Elles ont mangé.

 

Avec les verbes occasionnellement pronominaux quand ils sont suivis d’un complément d’objet direct

→ Nous nous sommes lavé les mains.

 

 

3. Accord avec le complément d’objet direct

Le participe passé s’accorde avec le complément d’objet direct, avec l’auxiliaire avoir ou les verbes occasionnellement pronominaux, quand le complément d’objet direct est placé avant le verbe

J’ai posté la lettre → Je lai postée (la lettre)

Je me suis lavé les mains → Je me les suis lavées (les mains)

 

 

 

Que remarquez-vous pour les verbes occasionnellement pronominaux ? D’après vous pourquoi ?

Apprendre le français en France - Learn french in France       apprendre le français en France : le passé composé

 

 

En regardant les exemples donnés, on peut voir que les verbes occasionnellement pronominaux sont conjugués au passé composé à l’aide du verbe être comme les verbes essentiellement pronominaux, mais qu’ils ont les mêmes caractéristiques d’accord du participe passé que ceux conjugués avec l’auxiliaire avoir.

En effet, les verbes occasionnellement pronominaux sont ambivalents.

Au présent leur forme ressemble à celle des verbes essentiellement pronominaux :

Je me lave.

Je m’absente.

c’est pourquoi au passé composé, ils utilisent l’auxiliaire être.

Néanmoins, leur fonctionnement est différent puisque dans le cas de Je m’absente, le verbe absenter n’existe pas, alors qu’il existe le verbe se laver et le verbe laver. Ainsi, pour les verbes essentiellement pronominaux, me, te, se, nous, vous, se ne signifient rien. Il s’agit simplement d’une partie du verbe. Mais pour les verbes occasionnellement pronominaux me, te, se, nous, vous, se sont des compléments d’objet.

Au passé composé,

Je m’absente devient Je me suis absenté(e)

Je me lave devient Je me suis lavé(e)

Je lave mes cheveux devient J’ai lavé mes cheveux

 

Je me suis lavé(e) signifie alors j’ai lavé moi qui n’existe pas en français. Moi est complément d’objet direct et il est placé avant le verbe sous la forme de me. Donc, le participe passé s’accorde en réalité avec le complément d’objet direct me qui correspond à je (me = je). On peut dire mathématiquement que le participe passé s’accorde avec le sujet.

 

Dans le cas de Je me suis lavé les mains, les mains représentent le complément d’objet direct principal de la phrase. Je pourrais aussi dire : J’ai lavé mes mains. On remarque alors que me, comme mes, permet ici de marquer l’appartenance: ce sont mes mains qui ont été lavées. C’est aussi la raison pour laquelle on ne dit pas Je me lave mes mains ou Je me suis lavé mes mains. Il y aurait une trop lourde répétition entre me et mes.

 

 

On s’entraîne ? Vous pouvez faire l’exercice plusieurs fois car les phrases changent.

Pour finir et parce qu’il y a beaucoup d’informations à retenir, voici un résumé de la leçon !

 

 Télécharger le PDF

 

 

 

Agir en Français – Apprendre le français langue étrangère

 

 

Icônes : The Pictographers

6 commentaires sur “Passé composé – Les règles de conjugaison – Niveau B1”

N'hésitez pas à laisser un commentaire, ajouter une idée, poser une question ! Réponse garantie !