Synthèse pour le Dalf C1


Voici quelques conseils afin de réussir sa synthèse pour le DALF C1. Bien sûr, il ne s’agit que de conseils. À vous de trouver votre propre méthodologie.

 

Synthèse pour le DALF C1 – 1h30 – 220 mots

synthèse pour le DALF C1 schéma

 

 

1. Organiser son temps

 

Pré-lecture – 5 minutes = titres, chapeaux, sous-titres, illustrations

Lecture – 40/45 minutes = analyse et plan

Rédaction – 35/40 minutes

Relecture – 5 minutes = orthographe, accords, temps verbaux, ….

 

 

2. Savoir ce qu’est une synthèse

 

Imaginez que votre meilleur ami a eu un accident. Il est alité à l’hôpital et ne pouvant plus bouger, il ne peut plus étudier. Pourtant, s’il ne travaille pas pour son mémoire, il ratera son année. Et ça, il ne peut pas se le permettre. En bon ami que vous êtes, et même si vous ne connaissez rien dans son domaine d’étude, vous décidez de faire les recherches pour lui et de lui expliquer ce que vous avez lu sur le sujet. Une synthèse c’est ça !

 

La synthèse pour le DALF C1 consiste donc à recouper plusieurs documents dans le but d’écrire un texte nouveau où seront relatées les opinions de différentes personnes.

Vous devrez mettre en relation ces divers points de vue. Vous devrez donc chercher les points communs et les différences.

 

Il s’agira d’informer le lecteur, qui n’a pas lu les documents et qui ne sait rien du sujet, de manière objective. Vous ne devez pas donner votre opinion.

 

S’il y a des mots que vous ne comprenez pas dans les textes, ce n’est pas un problème, aidez-vous du contexte pour en comprendre le sens global. Surtout ne tombez pas dans le piège du : « je paraphrase -ou pire – je recopie la phrase parce que je ne l’ai pas comprise et que je ne sais pas l’expliquer, ni la reformuler».

 

 

Le texte doit être personnel, simple et cohérent.

 

Personnel

 

Vous ne devez pas faire de copier-coller, seuls les mots clés pourront être conservés. Pas de phrases ni de passages d’un texte.

Pensez à la nominalisation ou l’adjectivisation et inversement.

Personnel ne signifie pas que vous devez donner votre opinion. Vous devez rester objectif : pas de « je » ni de « nous ».

 

Simple

 

Vous devez aller droit au but : 220-230 mots c’est peu !

Il faut donc choisir des mots justes et précis pour exprimer une pensée parfois complexe.

 

Cohérent

 

Vous ne devez pas faire une liste des faits ou des opinions. Celles-ci doivent être mises en relation de manière logique et structurée.

Vous devez articuler vos idées à l’aide de connecteurs logiques.

 

 

3. Mettre en forme la synthèse pour le DALF C1

 

synthèse pour le DALF C1

 

 

4. Analyser les textes avec de bons outils : des surligneurs et un tableau

 

Première lecture = cerner le thème général de chaque texte.

Deuxième lecture = encadrer les mots clés qui pourront être réutilisés et les articulateurs logiques.

Lectures suivantes = repérer les idées principales et les arguments associés.

Pendant vos lectures, prenez des notes. Vous pouvez, par exemple, remplir un tableau.

 

Exemple de tableau

 

Télécharger le PDF

 

 

Ensuite, dans le tableau, surlignez les idées similaires ou proches, celles qui s’opposent ou encore celles qui sont différentes, mais que vous jugez importantes. Ce sont les idées qui vous serviront à faire le plan de votre synthèse.

 

5. Organiser le plan sous forme de carte heuristique

Carte heuristique pour savoir faire sa synthèse pour le DALF C1

 

Attention ! Deux parties valent souvent mieux que trois, car avec une troisième partie vous risquez de vous répéter.

 

 

 

6. Rédiger la synthèse pour le DALF C1

 

Vous n’aurez pas le temps de rédiger de brouillon. C’est pourquoi vous devez faire plus de la moitié du travail pendant l’analyse des textes.

Lorsque vous notez des idées ou des arguments dans le tableau, essayez de reformuler les idées ou bien d’écrire sous forme de notes.

Attention ! Les exemples illustratifs ne doivent pas apparaître dans la synthèse, mais ils peuvent vous aider à comprendre le texte.

En revanche, les exemples argumentatifs peuvent être pris en compte.

Ensuite, ne rédigez qu’à partir du tableau. Ce qui évitera tout risque de recopier des passages du texte !

Ne cherchez pas à écrire beaucoup. Avec un texte plus long, vous prenez le risque de faire plus de fautes.

Écrire davantage ne rapporte pas plus de points.

 

 

7. Relire sa synthèse

 

Une étape à ne pas négliger.

Prenez au moins 5 minutes pour relire votre travail et supprimer les erreurs d’inattention. Celles que l’on fait quand on est stressé ou que l’on écrit vite. Ce serait bête de perdre des points sur des choses que vous savez faire.

 

 

8. Compter les mots et noter ce nombre sur la copie

 

Les mots composés et les temps composés comptent pour 1 mot.

Un aller-retour = 2 mots

Je suis allée à Paris en train = 6 mots

 

Télécharger le PDF de la synthèse pour le dalf C1

 

 

Agir en Français – Enseigner et Apprendre le français langue étrangère


Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

30 commentaires sur “Synthèse pour le Dalf C1

  • Sahtout

    Bonjour,
    Est-ce qu’il faut mentionner le nom de l’auteur à chaque fois que je veux introduire son idée? Par exemple dire: « Selon (l’auteur du document 1) la mort d’une langue est une catastrophe, et c’est ce que (l’auteur du document 2) approuve en… » ou il faut introduire les idées directement?
    Merci pour cet article très utile.

    • Sophie Garcia Auteur de l’article

      Bonjour Karen,
      Une ouverture n’est absolument pas nécessaire.
      En général, je ne conseille pas de mettre d’ouverture pour une synthèse car c’est assez délicat.
      Si vous tenez malgré tout à en écrire une, il faut que celle-ci soit une idée présente dans les textes et qu’elle soit cohérente avec votre synthèse.
      Bonne continuation !

    • Sophie Garcia Auteur de l’article

      Bonjour,
      Il ne faut absolument pas présenter les documents, mais il possible d’annoncer un plan de manière subtile. Néanmoins, ce n’est pas une obligation, tout dépend de votre style d’écriture.
      Je vous souhaite une bonne continuation !
      Sophie

    • Sophie Garcia Auteur de l’article

      Bonjour,
      Si vous souhaitez mettre un titre, il est absolument nécessaire de formuler un nouveau titre pour votre synthèse afin que celui-ci corresponde parfaitement à votre texte. Néanmoins, il n’est pas obligatoire d’écrire un titre.

      • Pedro Romeiro

        Bonjour Sophie.
        Encore d’ autres questions.
        Le nombre de mots doit être compté et noté sous ma synthèse?

        Merci Beaucoup! Ton site nous aide bien les autodidactes.

      • Sophie Garcia Auteur de l’article

        Bonjour Pedro,
        Tout à fait, vous devez compter le nombre de mots et l’inscrire sur votre copie.
        Bonne continuation !
        Sophie

  • Michela Clavuot

    Bonsoir, merci des vos conseils. Est-ce-que je peux formulé la problematique du text par une questionne après la phrase qui entroduit le sujet?
    À la fin du text je pourrais répondre à la questionne dans la conclusion.
    Voilà un exemple: En France seulement 2% des citoyens utilisent le vélo pour aller au travail. En effet, si dans le Pays du Nord il est utilisé toujours pour se déplacer dans la ville, dans l’Hexagone il semble être conçu seulement pour le loisir. Les pouvoirs publics ne pourraient-ils pas encourager les français à utiliser leur vélo en ville comme moyen de transport?

    Merci,
    Michela

    • Sophie Garcia Auteur de l’article

      Bonjour Michela,

      Vous pouvez tout à fait formuler la problématique sous forme de question. Si cette introduction est pour un essai, parfait ; si elle est pour une synthèse assurez-vous que toutes les informations qui y figurent soient présentent dans les textes à synthétiser. De plus, une problématique aussi formelle n’est pas nécessaire pour une synthèse, mais cela est possible tant qu’il n’y a pas d’apports personnels.

      Si je puis me permettre quelques corrections : En France seulement 2% des citoyens utilisent le vélo pour aller au travail. En effet, si dans les pays du Nord ce moyen de transport est souvent utilisé pour se déplacer dans la ville, dans l’Hexagone il semble être seulement conçu pour le loisir. Les pouvoirs publics ne pourraient-ils pas encourager les Français à utiliser leur vélo comme moyen de transport?

      J’espère avoir répondu à votre question.

      Sophie

  • Moyano

    Bonjour. Merci de vos conseils. Pourriez-vous me donner des exemples des phrases clé pour entamer la synthèse? je ne sais pas s’il faudrait commencer par ennoncer la problématique ou s’il vaudrait mieux d’introduire la synthèse par une autre phrase.
    Merci beaucoup

  • Lilly

    Bonsoir, je trouve que c’est très utile, merci beaucoup pour vos efforts 🙂
    J’ai une question : est ce que lorsqu’on rédige la synthèse , on note la source des idées , je m’explique ; on dit :  »suivant l’article publié en 2005 qui affirme …  » ou on écrit directement l’idée sans mentionner d’où elle provient ? Merci de me répondre 🙂

    • Sophie Garcia Auteur de l’article

      Bonjour Lilly,
      Merci pour votre commentaire !
      En effet, il n’est pas nécessaire de noter la source du document. Bien sûr, si vous reprenez un argument sous forme de citation, vous devrez écrire : « … comme le précise M. X dans l’article « … » publié dans le journal nom du journal. » Mais cela doit être être exceptionnel.
      Bon courage pour votre préparation.
      Sophie

  • audeleclere

    1) je suis allée à Paris en train : 6 ou plutôt 7 mots ? la liaison forme un mot entier : (suiZallé), est-ce ainsi ?

    2) lors d’une synthèse pour le Dalf C1… comment introduire les documents iconographiques, succintement…

    merci de votre fidèle collaboration.

    • Sophie Garcia Auteur de l’article

      Bonjour,

      1) C’est en effet 6 mots, mais ce n’est pas la liaison qui forme un seul mot. Il s’agit en fait d’un seul verbe, le verbe « aller » conjugué au passé composé qui exige l’utilisation d’un auxiliaire, qui ne peut donc pas être comptabilisé comme un mot. « Suis allé » = « aller » au passé composé

      2) Je ne suis pas sûre qu’il puisse y avoir des documents iconographiques pour une synthèse, mais quoi qu’il en soit, il n’est pas nécessaire de présenter ni d’introduire les documents dans votre synthèse. Éventuellement si vous reprenez un argument fort citer par une personne dans un texte, vous pouvez écrire : « … comme le précise M. X dans l’article « … » publié dans le journal nom du journal. »

      A bientôt !

    • Sophie Garcia Auteur de l’article

      C’est vrai que cette étape est délicate et il n’existe malheureusement pas de plan unique pour la synthèse car tout dépend des textes et des idées essentielles des textes. En revanche, on retrouve souvent des plans du type thèse/antithèse ou causes/conséquences/solutions ou encore un plan qui suivrait une chronologie (avant/maintenant/après par exemple) ou bien un plan thématique traitant le sujet sous différents aspects (sociaux, écologiques, économiques, politiques, culturels, …).
      Pour dégager le plan, il est important de bien analyser le tableau réalisé lors de la lecture des documents afin de regrouper les idées proches ou complémentaires, de supprimer les idées inutiles et d’essayer de trouver un enchainement logique aux idées. De cette manière, vous devriez réussir à dégager un plan.
      Bien sûr cet exercice demande beaucoup d’entrainement et de méthodologie.
      Je vous souhaite un excellent travail !